Formation de 2 jours

Jeudi 16 et vendredi 17 mai 2024

Campus UNIL-EPFL, Lausanne

Art génératif

Perspectives historiques, codage créatif et IA génératives

Formation de 2 jours

Jeudi 16 et vendredi 17 mai 2024

Campus UNIL-EPFL, Lausanne

L’Université de Lausanne prépare les professionnel·le·s de l’enseignement et de l’éducation à relever les défis de la transition numérique.

PUBLIC CONCERNÉ

Enseignant·e·s en histoire de l’art, en arts visuels et en sciences, ainsi que toute personne intéressée par le “creative coding” et l’histoire de l’art numérique

ENJEUX

Une intelligence artificielle (IA) peut-elle créer une œuvre d’art? Un algorithme peut-il remplacer un pinceau? Si oui, comment le décoder… Voire le coder?

Marquée par la révolution numérique et l’expansion de l’intelligence artificielle, notre époque offre une occasion unique de réfléchir à l’interaction entre art et informatique et à en faire l’archéologie. Depuis les années 1960 et les premières expérimentations de génération d’images assistée par ordinateur jusqu’à l’utilisation des réseaux antagonistes génératifs (GAN), les artistes ont exploré les potentiels créatifs des innovations technologiques.

Cette formation vise à retracer le contexte historique de ces nouvelles manières de créer / générer des œuvres, à acquérir des clefs de lecture ad hoc et à s’initier au codage créatif comme à la génération d’images.

OBJECTIFS

  • Situer le contexte historique de l’essor de l’art numérique
  • Utiliser des outils théoriques dans l’analyse d’œuvres d’art génératif
  • Présenter les composantes essentielles d’une œuvre d’art génératif
  • Programmer des algorithmes de dessin génératif en P5.js
  • Recoder quelques œuvres d’art déterminantes de l’histoire de l’art génératif
  • Créer ses propres œuvres d’art génératif à l’aide de l’IA

CERTIFICATION

Une attestation de participation est délivrée à la fin de la formation.

PROGRAMME

PARTIE 1:
INTRODUCTION À L’HISTOIRE DE L’ART GÉNÉRATIF

La première partie de la formation sera consacrée à l’histoire de l’art numérique et en particulier de l’art génératif, des premières expérimentations dans les années 1960 à nos jours. Il s’agira de retracer le contexte historique de l’intégration de l’ordinateur dans le champ artistique et d’en analyser l’évolution jusqu’aux œuvres les plus récentes utilisant des intelligences artificielles.

A partir d’études de cas, les participant·e·s expérimenteront des outils théoriques permettant l’analyse d’œuvres numériques créées à l’aide d’algorithmes.

PARTIE 2:
PRISE EN MAIN DE L’ENVIRONNEMENT p5.js

La deuxième partie de la formation sera consacrée à la prise en main de la librairie p5.js. Sa légèreté, sa convivialité et la richesse des ressources disponibles en font une palette de premier choix pour (re)produire des œuvres d’art génératif. L’accent sera mis sur l’écosystème de développement, ainsi que sur les rudiments de ce langage de programmation très accessible.

PARTIE 3:
PRODUCTION D’ŒUVRES DIGITALES EN p5.js

La troisième partie de la formation sera consacrée à la production d’œuvres digitales en p5.js et à l’aide d’intelligences artificielles. En p5.js, des exercices progressifs seront proposés, dont plusieurs consacrés à la reproduction d’œuvres marquantes de ce courant artistique. Les intelligences artificielles seront mobilisées pour produire des œuvres fusionnant différents styles artistiques.

PARTIE 4:
ESPACE DE DISCUSSIONS ET D’ÉCHANGES

La quatrième partie de la formation sera consacrée aux retours d’expériences. Il s’agira de discuter de ses propres expérimentations des outils enseignés et des œuvres générées dans le cadre de la formation.

ORGANISATION

Entité organisatrice

Faculté des lettres, Université de Lausanne (UNIL)

Responsables académiques

  • Nathalie Dietschy
    Professeure assistante, Section d’histoire de l’art, Faculté des lettres, UNIL
  • Isaac Pante
    Maître d’enseignement et de recherche, Section des sciences du langage et de l’information, Faculté des lettres, UNIL

INFORMATIONS PRATIQUES

Date et horaire

  • Jeudi 16 et vendredi 17 mai 2024, de 9h à 17h

Lieu

  • Campus UNIL-EPFL, Lausanne

Finance d’inscription

CHF 600.-

Pour les enseignant·e·s DGEO, DGEP et DGEJ, la finance d’inscription est partiellement prise en charge par l’Université de Lausanne et s’élève à CHF 200.–

Matériel requis

Afin d’expérimenter certains outils, les participant·e·s devront se munir d’un ordinateur portable (non fourni).

Délai d’inscription

15 mars 2024
Nombre de participant·e·s limité

LIENS UTILES

Alliance de l’artiste et de la machine, l’art génératif mélange organique et mécanique, article paru dans «l’Uniscope» du 23 octobre 2023

Un jour pour démystifier et s’essayer à l’art génératif, article paru dans le quotidien «24 heures» du 26 février 2021

Une éducation numérique pour les citoyens de demain, article paru dans le quotidien «24 heures» du 31 janvier 2020

BROCHURE S'INSCRIRE