Psychologie légale et psychiatrie forensique – DAS

Diploma of Advanced Studies (DAS)

Mars 2016 à septembre 2019

(cours complet; dates et programme de la prochaine édition à définir)

————————————————————————————————————————————

Vous souhaitez être alerté dès l’ouverture des inscriptions à ce cours ?

Inscrivez-vous sur la page Restez informés.

En y précisant vos domaines d’intérêt, vous recevrez par e-mail des informations sur ce cours et sur les formations continues les plus susceptibles de vous intéresser.
————————————————————————————————————————————-

Public cible

  • Psychiatres
  • Psychologues

Enjeux

La psychologie légale et la psychiatrie forensique se situent à l’interface des sciences du psychisme et du droit. Face à une complexification des besoins, les intervenants des mondes judiciaire et pénitentiaire doivent pouvoir s’appuyer sur des compétences de plus en plus approfondies, émanant d’experts spécialisés, reconnus et capables de travailler au sein d’équipes multidisciplinaires.

Le Diploma of Advanced Studies (DAS) en Psychologie légale et psychiatrie forensique peut mener à une pratique certifiée et indépendante d’expertises judiciaires et de thérapies forensiques, que ce soit en droit pénal, civil et administratif. Complet, le programme du DAS comprend le suivi des deux spécialisations proposées: a) Adultes et b) Enfants/Adolescents. Pour les personnes qui ne souhaitent se former que sur une seule des deux spécialisations proposées, il est possible de suivre le Certificate of Advanced Studies (CAS) en Psychologie légale et psychiatrie forensique.

Pour les psychologues, le DAS est conforme aux apprentissages théoriques requis en vue de l’obtention – auprès de la Fédération suisse des psychologues (FSP) et de la Société Suisse de Psychologie Légale (SSPL) – du titre de Spécialiste en psychologie légale. Et pour les psychiatres, il est conforme aux apprentissages théoriques requis en vue de l’obtention – auprès de la Fédération des médecins suisses (FMH) et de la Société Suisse de Psychiatrie Forensique (SSPF) – des titres de formation approfondie en psychiatrie et psychothérapie forensique.

Objectifs

  • Acquérir les connaissances, aptitudes professionnelles, expériences pratiques, règles éthiques et déontologiques qui sont indispensables à l’exercice de la psychologie légale et de la psychiatrie forensique
  • En droit pénal, civil et administratif (en particulier en droit des assurances), être capable de mener des expertises et thérapies d’enfants, d’adolescents et d’adultes
  • Approfondir les connaissances et les pratiques dans les domaines :
    • de l’utilisation des outils d’analyse de la dangerosité, autant dans le cadre de l’évaluation que dans les pratiques thérapeutiques institutionnelles
    • de la prise en charge thérapeutique au long cours des patients sous mesure, en milieu fermé et en ambulatoire
    • de l’évaluation expertale des situations familiales
    • des prises en charge thérapeutiques des victimes
  • Disposer des éléments méthodologiques permettant l’élaboration et le développement de projets de recherche
  • Pour les psychologues, remplir les exigences théoriques minimales pour pouvoir déposer auprès de la FSP/SSPL une demande de titre de Spécialiste en psychologie légale
  • Pour les psychiatres, remplir les exigences théoriques minimales pour pouvoir déposer auprès de la FMH/SSPF une demande de titre de formation approfondie en Psychiatrie et psychothérapie forensique

Cursus

  • Programme se déroulant sur approximativement 3 ans et demi
  • 20 modules répartis sur 39 jours d’enseignement les vendredis et samedis entre mars 2016 et septembre 2019. Les dates exactes seront communiquées ultérieurement.
  • Rapports d’expertise et de thérapie, supervisions et intervisions relatives à des expertises et prises en charge thérapeutiques (~ 300 h à répartir sur la durée de la formation)
  • Participation à des congrès, séminaires ou conférences agréés par le Comité de formation, publication d’articles (~ 40 h à répartir sur la durée de la formation)
  • Evaluation des connaissances : épreuve écrite et examen oral sur une étude de cas (en fin de formation)
  • Rédaction et soutenance d’un travail de diplôme à la fin de la formation (~ 210 h)

Programme

Approche pédagogique

  • Equilibre entre approches théoriques et mise en pratique personnelle
  • Mise en avant de l’interdisciplinarité
  • Visites d’institutions

Intervenants

Psychiatres, psychologues, criminologues, magistrats, juristes, historiens et autres spécialistes des domaines concernés

Organisation

  • Faculté de biologie et de médecine (FBM), Lausanne
  • Institut de psychiatrie légale (IPL), DP-CHUV, Lausanne
  • Service de médecine et psychiatrie pénitentiaires (SMPP), DP-CHUV, Lausanne

Collaborations

  • Faculté de droit, des sciences criminelles et d’administration publique, Université de Lausanne (UNIL)
  • Société Suisse de Psychiatrie Forensique (SSPF)
  • Centre Universitaire Romand de Médecine Légale (CURML), Genève et Lausanne
  • Service de médecine et psychiatrie pénitentiaires (SMPP), HUG, Genève
  • Réseau Fribourgeois de Santé Mentale (RFSM)
  • Fédération Suisse des Psychologues (FSP)
  • Société Suisse de Psychologie Légale (SSPL)
  • Institut de Psychologie (IP), Faculté des sciences sociales et politiques, Université de Lausanne (UNIL)

Directeurs académiques

  • Prof. Jacques Gasser, médecin-chef de l’IPL, chef du DP-CHUV, FBM UNIL
  • Prof. Bruno Gravier, médecin-chef du SMPP, DP-CHUV, FBM UNIL

Comité directeur

  • Les deux directeurs académiques (dont un en qualité de président)
  • Karim Boubaker, médecin cantonal vaudois
  • Eric Cottier, procureur général vaudois
  • Philippe Delacrausaz, psychiatre FMH, Président SSPF
  • Prof. Stephan Eliez, Faculté de médecine, UNIGE, directeur général de l’OMP du DIP
  • Jean Fonjallaz, juge fédéral
  • Prof. Patrice Mangin, Faculté de médecine, UNIGE et FBM UNIL, directeur du CURML
  • Leena Hässig Ramming, lic. phil., Présidente SSPL
  • Prof. Nicolas Queloz, Faculté de droit, UNIFR
  • Prof. Olivier Ribaux, directeur de l’Ecole des sciences criminelles, UNIL
  • Prof. Pascal Roman, Institut de Psychologie (IP), UNIL
  • Prof. Hans Wolff, interniste FMH, SMPP-HUG

Comité de formation

  • Les deux directeurs académiques (dont un en qualité de président)
  • Didier Delessert, psychiatre FMH, Valais (SMP-CHVR)
  • Eric Francescotti, psychologue FSP, Vaud (IPL, DP-CHUV)
  • Thomas Freytag, chef d’office de la privation de liberté et des mesures d’encadrement, Berne
  • Rigobert Hervais Kamdem, psychiatre FMH, Fribourg (RFSM)
  • Patrick Heller, psychiatre FMH, Genève (SMPP-HUG)
  • Manon Jendly, MER, Lausanne (FDSC, UNIL)
  • Valérie Moulin, MCU, Vaud (IPL, DP-CHUV)
  • Michael Renk, pédopsychiatre FMH, Neuchâtel
  • Mireille Reymond, juge TM, Vaud
  • Diane Golay, Spéc. en Psychothérapie et Psychologie Légale FSP, Genève (SMPP-HUG)
  • Mireille Stigler, psychologue FSP (SMPP-DP-CHUV)
  • Marina Walter, pédopsychiatre FMH, Genève (CURML, HUG)

Titre obtenu

  • Diploma of Advanced Studies en Psychologie légale et psychiatrie forensique (Enfants, adolescents et Adultes)
  • Obtention de 50 crédits ECTS pour les participants ayant suivi l’ensemble du programme et satisfait à ses exigences

Reconnaissance du titre

Le DAS est conforme aux apprentissages théoriques requis par :

  • la Fédération des médecins suisses (FMH)
  • la Société Suisse de Psychiatrie Forensique (SSPF)
  • la Fédération Suisse des Psychologues (FSP)
  • la Société Suisse de Psychologie Légale (SSPL)

Lieu

La formation se déroule dans des institutions psychiatriques de Suisse romande.

Conditions d’inscription

  • Pour les psychiatres : avoir un titre FMH en Psychiatrie et psychothérapie (adultes, enfants et adolescents ou en cours de spécialisation) et une pratique clinique en psychiatrie et psychothérapie d’au moins 3 ans
  • Pour les psychologues : avoir un Master et une expérience significative dans le domaine concerné

Inscription

Admission sur dossier auprès de la Formation Continue UNIL-EPFL. Joindre au bulletin d’inscription une lettre de motivation, un CV, les copies de vos attestations professionnelles et diplômes, ainsi que les coordonnées complètes d’une personne de référence.

Si la formation se fait sur le temps de travail, le candidat joindra à son dossier un accord signé de son employeur.

Finance d’inscription*: CHF 13’000– **

Ce montant couvre l’enseignement théorique, les intervisions et l’évaluation des connaissances. Les supervisions (env. 25h pour les expertises et rapports de thérapie), ainsi que les congrès, séminaires et colloques de l’axe pratique (env. 40h) sont à la charge du candidat.

* Le paiement peut être effectué en trois tranches.

( ** montant mentionné à titre indicatif d’après celui de la dernière édition de cette formation)

Délai d’inscription: à définir

Renseignements

Flor Lora
Coordinatrice de la formation
Flor.Lora@chuv.ch